La garde révolutionnaire iranienne tire sur un OVNI en forme de Boomerang (Vidéo)



Il y a quelques jours, une vidéo présumée du "Corps des gardes de la révolution islamique" (IRGC) d'Iran, dans laquelle ils tiraient sur un OVNI brillant en forme de boomerang, a été publiée sur le réseau.

Le site Web de UFO World News a publié une vidéo il y a quelques jours, qui a également été téléchargée sur Twitter (dans un compte en persan), où vous pouvez voir une attaque intense avec de l'artillerie lourde contre un objet volant très brillant et lumineux (lumière blanche) et avec une forme de boomerang, qui peut être vu pendant quelques secondes dans la vidéo.

L'incident

La mise à jour indique que le 7 septembre 2019, l'IRGC a ouvert le feu sur un AAV (Anomalous Aerial Vehicles) (ou véhicule aérien anormal) dans la ville de Saravan, en Iran.

Selon les données publiées, ils se réfèrent également à l'objet en tant que drone (véhicule aérien sans pilote) ou véhicule aérien sans pilote, ce que nous appellerions un drone de guerre.

Voyons le statut affiché sur Twitter:


Dans la capture précédente de Twitter, vous pouvez voir un objet lumineux effectuant un vol rapide alors que des centaines de photos sont prises, essayant évidemment de l'abattre. Un texte en langue persane est également apprécié, ce qui se traduit par:

"Les UAV de reconnaissance des États-Unis à la frontière entre Saravan, le Sistan et le Baloutchistan la nuit dernière.
 Balochistan, la nuit dernière.
 Pelle et installations de pelle pour abattre les drones.
 Drones. "

La publication fait référence à un drone syndiqué en tant que US. envahir la région de Saravan.

Il convient de noter que la vidéo est impressionnante et montre un objet en plein vol effectuant des manœuvres évasives et "jouant" simplement avec ses attaquants, démontrant ainsi une très bonne performance sur votre vol. Il est évident que pendant la vidéo, l’artillerie tirée n’atteint pas l’objet ou le drone, malgré des centaines de tirs.

Mais il faut savoir que ce type de matériel vidéo ne prouve pas qu’il s’agit d’un objet réel attaqué par les forces armées.

Analyser les données

Premièrement, nous devons nous concentrer sur qui a enregistré la vidéo. Selon le site Web Ufo World News, la personne qui a filmé le film était @khaamenei_ir (compte Twitter «Guide suprême de l’Iran»). Cette personne aurait enregistré la vidéo originale dans la ville susmentionnée, mais en croyant qu'il s'agissait d'un drone espion à drone de l'armée américaine.


Il existe également un fil de commentaires entre lui et un autre utilisateur qui indique qu'il n'était pas au courant des théories entourant l'AAV (Anomalous Aerial Vehicles) lorsqu'il a enregistré et téléchargé la vidéo.

Quand il a téléchargé le matériel, c'était avec le sous-titre "UAV de reconnaissance des États-Unis à la frontière de Saravan-Sistan-Baluchistan la nuit dernière" et rien dans son histoire sur Twitter n'est liée à un véhicule aérien anormal ou, en d'autres termes, à un OVNI.

Il existe un fil Twitter dans lequel une personne indique que les attaquants seraient le CGRI. Voyez vous-même:


Le statut précédent de Twitter se traduit par:

Apparemment, #IRGC a tenté de détruire un #OVNI qu’il croyait être un drone américain. Cette chose brille et bouge si vite que ce doit être une technologie classée par les États-Unis. et Israël
Quelque chose qui devrait être étudié est ce que disent certaines voix entendues dans la vidéo; là la vérité de toute cette affaire pourrait être trouvée.


Les options sont les suivantes: soit une vidéo falsifiée / modifiée, soit ce n'est tout simplement pas un drone, ou du moins une de celles que nous connaissons. Le matériau composant ce drone ou cet UAV montre qu'il réfléchit intensément la lumière ou a sa propre lumière. Il n'y a pas d'UAV connu qui émet de la lumière dans toute sa structure, encore moins s'il s'agit d'un avion espion. D'autre part, le vol effectué par l'objet est spectaculaire et montre d'excellentes manœuvres d'évitement contre les attaques du sol. Si c'est quelque chose de réel, nous sommes confrontés à une technologie impressionnante.


Commentaires

Articles les plus consultés