Des millions de personnes à travers le monde regardent toujours le ciel à la recherche de la vie extraterrestre.


L'affaire que je vous présente aujourd'hui a été publiée par la police australienne et nombreux sont ceux qui assurent qu'il s'agit d'êtres extraterrestres.

Désolé de mon absence mais j'ai dû prendre quelques jours pour recharger mes batteries car je suis épuisée, mais je suis de retour pour que toute information qu'ils souhaitent m'envoyer puisse accéder à mes réseaux sociaux.

 L’affaire que je vous présente aujourd’hui concerne la police de Broome qui a posté une vidéo sur Twitter dans laquelle il était écrit ce qui suit : Après avoir visionné cette vidéo lors des tempêtes de la nuit dernière, il semble que nous ne soyons pas seuls. Voyons la vidéo

La vidéo dure environ 0:17 secondes et a été enregistrée par une caméra de sécurité à Town Beach.
 Qui a été publié sur le compte Twitter de la police Broome hier 17 février 2019.

 Il existe deux versions de cette vidéo qui circulent. La version originale publiée par la police qui dure 0:17 secondes et la version publiée dans les chaînes d'ufologie qui dure 0:10 secondes.

 Avant d’expliquer cette vidéo, voyons d’abord la version de 0:10 secondes qui circule dans les canaux ufologiques.

 Dans cette version, nous pouvons voir comment cette lumière qui apparaît apparemment dans le ciel pousse beaucoup à penser qu'il s'agit d'un navire extraterrestre, d'une arme de type Haarp ou même d'un portail dimensionnel.

 Si nous portons attention aux canaux ufologiques, ils ont édité la vidéo et zoomé sur l'objet lorsqu'il commence à se déplacer.

 Mais dans la version originale publiée par la police de 0:17 secondes, nous pouvons voir ce qui se passe réellement.

Et est-ce que cela nous donne une image complète ? Nous voyons bien que ce n’est pas un navire extraterrestre, un portail dimensionnel ou quoi que ce soit du genre, mais bien le reflet des lumières d’un véhicule qui commence à s’écrouler.

 Tout d'abord, les phares sont synchronisés avec le mouvement du véhicule et ils bougent au moment où le véhicule commence à reculer. Ils apparaissent même lorsque cela enflamme le véhicule et disparaissent lorsque la lumière s'éclaire du cadre du plan. Voyons cette comparaison des deux plans.

 Cela est dû au fait que les lumières sont une lumière parasite ou un flash dans l'objectif et sont produites lorsqu'un rayon de lumière provenant d'une source très puissante atteint l'objectif et se faufile à travers. Le soleil est la source habituelle, mais il peut également provenir de toute source artificielle telle que des feux, des lampes, des clignotements et, dans ce cas, la lumière du véhicule.

 En conclusion ce n'est pas un OVNI mais un flash dans l'objectif de l'appareil photo causé par les lumières du véhicule.

Commentaires