Au Guatemala, une citée Maya de plus de 2000 km² découverte sous la jungle


GUATEMALA - Sous la végétation, la civilisation. Des archéologues et chercheurs ont fait une très grande découverte au Guatemala, a révélé le National Geographic le 1er février. Les scientifiques sont parvenus à identifier les ruines de plus de 60.000 maisons, palais, chaussées et même des pyramides, recouvertes depuis des siècles par la jungle du nord du pays. En tout, c'est une citée de plus de 2000 km² qui a été découverte dans la région de Petén.

Grâce à des drones et un nouveau système de détection et télémétrie par ondes lumineuses, appelée LiDAR, les spécialistes ont pu localiser les dolines naturelles grâce à des capteurs thermiques. "En cartographiant les mouvements d'eaux dans les passages souterrains du site, les chercheurs espéraient localiser des systèmes souterrains auxquels il est fait référence dans l'histoire orale maya, mais dont l'existence n'avait jamais été confirmée", explique le National Geographic.


"Les images produites par cette technologie montrent bien que la région entière était très organisée et plus densément peuplée qu'on ne l'imaginait," explique Thomas Garrison, archéologue à l'université d'Ithaca et explorateur National Geographic spécialisé dans l'usage des technologies numériques appliquées aux recherches archéologiques.

De nouvelles pyramides maya ont donc été découvertes, près du centre la cité, et une structure "d'apparence naturelle" pourrait être le tombeau encore intact d'un des plus riches rois mayas, d'après les archéologues.

Articles les plus consultés