Tout ce qu'il faut savoir avant de partir pour la Lune


Autre souci d'ordre pratique, les deux aventuriers, comme tous les astronautes, vont uriner davantage.

Et à plus long terme ?

La durée assez courte du périple engendre peu de risques pour l'organisme "à moyen ou long terme", assure le Dr Daniel Grant.

Les effets des radiations sur le corps humain, quand on quitte l'atmosphère, représentent le seul danger vraiment important pour un tel voyage. Pour une mission de courte durée, les doses restent faibles, mais cela peut néanmoins augmenter le risque de contracter un cancer, précise Thomas Berger.

Sans parler des tempêtes de particules et de rayons. Si les touristes tombent sur ces éruptions solaires, imprévisibles, ils développeront sûrement des tumeurs.

Possible pour Monsieur tout le monde ?

Jusqu'à maintenant, "nous n'avons envoyé dans l'espace que des gens extrêmement en forme, des humains parfaits", précise Daniel Grant. Qu'arrivera-t-il à Monsieur tout le monde, voire à quelqu'un en petite forme - un peu fumeur, amateur de bon vin et de bonne chère ? "Nous ne savons pas comment ils réagiront dans l'espace, nous n'en avons jamais envoyé auparavant", prévient Daniel Grant. Et si vous avez certaines maladies, du diabète ou de la tension artérielle ? "C'est un pas dans l'inconnu", avoue le médecin.

La société SpaceX a annoncé que les premiers entraînements des apprentis astronautes doivent commencer dès cette année, après une évaluation de leur condition physique.

Articles les plus consultés