mardi 20 décembre 2016

Après avoir découvert l'existence d'une vie extraterrestre, pourra-t-on encore en Dieu?

La découverte de la vie au-delà de la Terre serait-elle incompatible avec la croyance? Pas forcément.


La découverte d'une vie extraterrestre bouleverserait en profondeur nos existences et nos croyances. Y compris religieuses. N'en déplaise à ceux qui pensent que la science ne devrait se méler que de l'astrobiologie, la Nasa s'intéresse de très près à ces questions allant jusqu'à financer des recherches sur le sujet, comme le rappelle un article de la BBC.

Ted Peters, professeur de théologie au Séminaire théologique luthérien pacifique, parle d'astro-théologie, ou d'exo-théologie. Un nouveau sujet d'étude pour se référer à «la spéculation sur la signification théologique de la vie extraterrestre». Il est temps de se demander si nos cultes seraient capables d'accueillir de nouveaux êtres parmi eux.

Les croyants vont vite devoir adapter leur dogme à la vie extraterrestre, puisque selon le journaliste Brandon Ambrosino, il n'est plus question de «et si», mais de «quand». En 2000, 50 exoplanètes ont été découvertes. En 2013, on en recensait 850. David Weintraub, professeur agrégé d'astronomie à l'université de Vanderbilt, estime que ce nombre pourrait atteindre un million d'ici 2045. Et plus on explore, plus on est à même de penser que la Terre n'est pas la seule planète habitable.

À première vue, la découverte d'une intelligence extraterrestre paraît peu compatible avec la foi telle que nous la connaissons aujourd'hui. Cette quête d'une vie ailleurs dans l'espace part du postulat, selon l'astronome américain Carl Sagan, que «nous vivons sur une planète insignifiante, perdue dans une galaxie cachée dans un coin perdu d'un univers dans lequel il y a plus de galaxies que de gens». Un aveu de médiocrité difficile à avaler pour ceux qui croient au dogme que les humains sont au centre de l'oeuvre de Dieu.

Alors qu'on pourrait penser à une seconde révolution copernicienne, George (...) Lire la suite sur Slate.fr