mercredi 15 juin 2016

Hyperloop One : le train du futur prend forme




Hyperloop One, une entreprise qui tente de donner vie au rêve de transport magnétique du magnat Elon Musk, a réalisé des progrès significatifs ces dernières semaines, notamment grâce à un "déformateur de tube" qui permettra de réduire les coûts de fabrication.
L'Hyperloop est un projet futuriste de transport à très grande vitesse. Il consiste à propulser dans des tubes (posés sur un réseau linéaire de pylônes) des capsules - contenant des marchandises dans un premier temps, à termes des passagers - à une vitesse dépassant les 1000 km/h. Cela réduirait de manière significative le temps de trajet entre les grandes villes américaines. Le trajet reliant Los Angeles à San Francisco passerait de 5 heures à 36 minutes avec l'Hyperloop.

Ces dernières semaines, Hyperloop One a révélé avoir réalisé un premier test dans le désert du Nevada, puis l'existence d'un prototype de capsule et enfin, un nouveau "déformateur de tube" révélé sur Instagram le 8 juin.
Pendant le test conduit le 11 mai 2016, l'engin aurait atteint la vitesse de 643 km/h sur une très courte distance. Le prototype de la capsule, dévoilé peu de temps après ce test, le 14 mai, a été construit par le MIT suite à un concours organisé par Elon Musk. Il s'agissait de mettre au point une structure qui supporterait un voyage à une telle vitesse.
Le "déformateur de tube" paraît peut-être moins enthousiasmant qu'une capsule voyageant à très haute vitesse, mais cette machine apporte une solution à une question hautement pratique : celle des coûts. L'entreprise explique sur Instagram que la machine "permet de modifier la forme de l'extrémité des tubes afin de mieux les assembler". Cela permet de répondre à l'une des principales critiques essuyées par le projet en réduisant le temps nécessaire à la construction et à la maintenance de cette innovation.
Hyperloop One espère que ses lignes seront opérationnelles dès 2019 pour le fret, 2021 pour le transport des passagers, comme l'indique une interview publiée par Engadget.